hello, moi c'est léna

Je suis maquilleuse - coiffeuse spécialisée dans la création de mises en beauté éthiques, naturelles et sur-mesure pour la femme moderne. J'ai à cœur d'apporter à ce métier mon approche holistique et "consciente" pour vous proposer une mise en beauté différente et engagée.

Mon avis sur / Le déodorant probiotic Agent Nateur x Aime

  /  
23 juin 2020

Si je suis passée à des cosmétiques aux compos plus naturelles pour quasiment tous mes produits d’hygiène, de soin et de maquillage, je dois dire que le déodorant m’a donné du fil à retordre.

Je pense que vous serez d’accord avec moi : la dernière chose que l’on souhaite, hommes comme femmes, c’est sentir mauvais à la fin de la journée (ou à toute autre heure d’ailleurs !)

Parlons peu, parlons bien : La transpiration est inévitable, et surtout, indispensable à notre régulation thermique. Un bon déodorant ne devrait pas chercher à la supprimer, mais plutôt à contrôler les odeurs indésirables.

Dans les déodorants conventionnels, il est très fréquent de retrouver des sels d’aluminium, responsables de l’action anti-transpirante : en bouchant les glandes sudoripares (celles qui produisent la sueur), les sels d’aluminium empêchent la transpiration de s’écouler. Ce processus et en quelques sortes « contre-nature ».

De plus, les sels d’aluminium sont suspectés être des perturbateurs endocriniens, et même s’il existe beaucoup d’études contradictoires à ce sujet, je préfère appliquer le principe de prudence en n’achetant plus de produits qui en contiennent.

Dans mon métier, je suis proches des personnes que je coiffe et maquille.  Un déodorant qui neutralise les mauvaises odeurs est une nécessité pour moi.

Or, celui que j’utilisais depuis plusieurs années – le Sanex 0% pour peaux sensibles – ne remplissait pas vraiment ces critères. S’il m’a convenu pendant un temps, c’est comme si mon corps ne le supportait plus : odeurs de plus en plus présentes et peau des aisselles qui pèle…

Et puis j’ai récemment découvert le « Déodorant Probiotic » d’Agent Nateur, en collaboration avec Aime dont j’aimerais vous parler aujourd’hui J

Ce qu’en dit la marque

« La transpiration a un pH supérieur à celui de la peau. Au niveau des aisselles, les glandes sudorales sont très nombreuses, elles peuvent provoquer un excès de transpiration, et donc augmenter le pH. Cette augmentation a pour conséquence de favoriser la prolifération des bactéries responsables de l’odeur désagréable de transpiration. 

Le déodorant Aime x Agent Nateur utilise des probiotiques qui régulent la flore cutanée. Résultat, une formule qui agit en symbiose avec le derme et garantit une fraîcheur tout au long de la journée. »

De plus, le déodorant convient aux femmes enceintes et allaitantes, et fabriqué à la main.

Composition

La composition du déodorant est irréprochable, et ciblée sur le respect de la peau ET l’efficacité contre les mauvaises odeurs.

Il est formulé à base d’un mélange d’huiles (coco, ricin), de beurres végétaux (avocat, tournesol) et de cire d’abeille (le produit n’est donc pas vegan).

Les actifs sont le bicarbonate de soude, aux propriétés à la fois antimicrobiennes et absorbantes, ainsi que les souches de Lactobacillus et de Saccharomyces (probiotiques), naturellement actives contre la prolifération des bactéries à l’origine des odeurs de sudation.

En voici la liste INCI :

Cocos Nucifera (Coconut) Oil, Cera Alba (Beeswax), Sodium Bicarbonate, Persea Gratissima (Avocado) Fruit Butter, Helianthus Annus (Sunflower) Seed Butter, Ricinus Communis (Castor) Seed Oil, Saccharomyces Ferment, Lactobacillus, Cymbopogon Citratus extract, Parfum*, Citrus Sinensis Peel Oil, Citrus Pardisi Peel Oil, Jasmine Officinale Oil, Amyris Balsamifera Bark Oil

*Dérivé d’huiles essentielles

Texture et application

Le fait que le déodorant soit sous forme de stick rend l’application facile et rapide. Par contre, nous ne sommes pas sur une solution 0 déchet, le contenant étant en plastique.

La texture est non collante et bien que majoritairement composé d’huiles et de beurres végétaux, relativement peu grasse. Par contre, le bicarbonate ajoute des micro-grains à la texture, non visibles à l’œil nu, mais qui se sentent au toucher.

Si le produit est à température ambiante, il n’y a aucun souci, mais s’il s’est légèrement solidifié (par températures un peu plus froides), l’effet peut-être un peu irritant. Dans ce cas, laissez le déodorant plaqué à votre aisselle quelques secondes pour qu’il se réchauffe, puis appliquez normalement.

Ayant une peau sensible, j’avais peur que le bicarbonate m’irrite, mais après plus d’un mois d’utilisation, je n’ai pas la moindre rougeur ou démangeaison.

Au contraire, la peau de mes aisselles est hydratée, et ne pèle plus. Je trouve même que la repousse des poils y est ralentie depuis que je l’utilise !

Concernant la quantité de produit à appliquer, 2 à 3 passages par aisselle suffisent, et si vous avez eu la main un peu lourde, vous pouvez absorber l’excédant avec une serviette sèche après application.

Notez que si vous en mettez trop, des petits résidus blancs peuvent se déposer sur l’aisselle, et des traces jaunes apparaître sur vos t-shirts blancs (ça m’est arrivé une fois).

Autre petit détail, qui personnellement ne me gêne pas vraiment : lorsque je porte des hauts à manches de couleur foncée, il se peut que des petits « mimis » se retrouvent dans les plis de la peau. Mais bon, ça ne se voit pas, car c’est caché par les manches, et ça part facilement 😉

Enfin, je n’ai personnellement pas eu ce problème, mais j’ai lu en commentaire sur le site d’Aime qu’une cliente avait expérimenté des tâches brunes sur sa peau. Ces tâches seraient apparemment causées par le bicarbonate qui peut réagir avec le pH de certaines peaux. Pour y remédier, la marque conseille d’appliquer un peu de vinaigre de cidre de pomme sur les aisselles, avec une serviette humide.

Voilà, comme ça, vous savez tout 😉

Efficacité

Bon, c’est là que le produit marque sérieusement des points. Je le dis directement : je crois que je n’ai jamais essayé de déodorant aussi efficace contre les odeurs de transpiration, cosmétiques conventionnels et naturels compris !

L’odeur du produit peut-être surprenant, mais elle est très agréable, subtile et travaillée. Je trouve que la mention « notes fraiches d’agrume », faite par la marque est plutôt fidèle. Personnellement, je sens aussi le jasmin présent dans la composition. C’est une odeur qui me rappelle la ville de Grasse 🙂

Lors de la première application, j’ai été un peu surprise par l’odeur qu’avaient mes aisselles à la fin de la journée (oui, parfois je sens mes dessous de bras haha). Ca ne sentait pas du tout la transpiration (halleluja !), mais l’odeur était différente. Après quelques jours d’utilisation, je me suis totalement habituée à cette odeur, qui reste subtilement présente tout au long de la journée.

Si je ne trouve pas qu’il ait une action particulièrement absorbante, je suis vraiment impressionnée par l’efficacité anti-odeurs de ce déodorant. Il a résisté à de longues journées de travail, et séances de sport intenses.

Je ne l’ai pas encore essayé en plein été mais je ne doute pas de son efficacité lors de fortes chaleurs.

Concernant le prix, le déodorant coût 20€ pour une contenance de 50mL. Alors oui, c’est une somme assez importante pour un déodorant. Mais je dois dire que c’est un tel bonheur de ne plus avoir à se soucier de son odeur corporelle, que je le rachèterai sans hésiter ! C’est devenu un indispensable dans ma salle de bain !

Avez vous testé ce déodorant ? Ou avez vous trouvé votre bonheur ailleurs ? Dites moi tout ! 🙂

Déodorant Probiotic Agent Nateur x Aime – 20€

Partagez l’article sur Pinterest !

Voir et ajouter un commentaire